Qu’est ce que le cosplay ?


Pour la petite histoire : L’anecdote qui vous fera briller en société (chez les geek)

Photo de Forrest J. Ackerman et Myrtle R Douglas

Il est de croyance populaire que le berceau du cosplay est le Japon, c’est pourtant aux Etats-Unis que les premiers cosplayers ont vu le jour.

Bien que les grandes licences comme Star Trek ou Star Wars, qui ont largement popularisées le cosplay n’existent pas encore, c’est en 1939 que Forrest J. Ackerman et Myrtle R Douglas foulent les allées de la première WorldCon dans des costumes futuristes inspirés du film « Les Mondes futurs » (écrit par H.G. Wells).


Le cosplay, késako ?

Le cosplay c’est un mot valise qui vient des mots « costume » et « playing » et qui a été inventé en 1984 par un journaliste japonais Nobuyuki Takahashi (en France nous avons le droit à la traduction Costumade bien que rarement utilisée).

C’est un loisir qui consiste à jouer le rôle d’un personnage de fiction en l’imitant par son costume, son maquillage, son attitude etc.

Cosplay acheté ou coslay fait-maison, les deux options sont possibles pour votre cosplay suivant votre objectif.
Bien que le but premier soit de s’amuser, pour cela certain préfèreront acheter un costume déjà fait et simplement incarner leur personnage préféré. D’autres trouveront du plaisir dans la création du costume et des accessoires de leur personnage favoris et pourquoi pas dans l’objectif de présenter leur création lors d’un concours de cosplay !

Les variantes du cosplay

Il existe autant de versions de cosplay que de cosplayers et parmi les variantes connues, on note notamment le Crossplay et le Genderbend.

Le Crossplay, sera le fait de changer son genre pour correspondre à celui du personnage incarné. Les possibilités sont infinies avec un peu de maquillage, postiche et autres artifices.

Cosplayeuse : Dowzie


Le Genderbend d’un autre côté propose une adaptation du genre du personnage en question, dans son propre genre. Ce qui donne souvent lieux à la modification du design du personnage, tout en gardant les éléments qui permettent de l’identifier.